Couches lavables : je les ai essayées

Les couches lavables ont le vent en poupe depuis quelques années déjà, principalement chez les enfants. Mais il existe bien entendu des versions de couches lavables pour adultes.

Préambule sur les couches lavables

Couches lavables qui sèchent sur un fil à linge
Couches lavables qui sèchent sur un fil à linge

Je ne parlerais dans cet article que des couches lavables de manière générale, pas d’une marque en particulier.

A la question que vous vous posez peut-être, oui, j’ai essayé ! Mais j’en parlerai plus loin dans ce post.

Donc qu’est-ce qu’une couche lavable ? Pour ceux qui ne le saurait pas : c’est simplement une couche que l’on peut laver après l’avoir utilisée. Pour l’urine recueillie dans la couche, pas de soucis, ça passe à la machine à laver. Et pour les selles, on glisse une feuille jetable qui retient les selles et il suffit de la retirer (et de la jeter) avant de laver la couche.

L’intérêt de la couche lavable est principalement écologique. Elle permet de limiter fortement l’impact environnemental puisque cela réduit les déchets qui seront incinérés ou enfouis dans les décharges géantes. L’aspect écologique étant abordé, il y a aussi l’aspect économique ! Le coût d’achat des couches est très important et les couches lavables permettent de faire des économies.

Cela faisait déjà un moment que je m’étais dit qu’il faudrait que j’en essaye une. Comme beaucoup de personnes j’imagine, j’avais une vision de ces couches lavables comme n’étant « pas très pratique » et c’est sans doute pour cela que j’ai mis longtemps avant de me décider d’en porter.

Si vous avez lu mon blog, vous savez que je dois porter des couches 24h sur 24 et il faut pour cela que je sois un minimum organisée : j’entends par là qu’il faut que je me change à certains horaires. Il y a aussi le fait que je dois me changer plusieurs fois par jour et qu’avec des couches lavables cela ferait beaucoup de couches par jour à laver (et à acheter).

Autre chose encore : la discrétion ! Les changes complets que je porte habituellement à l’extérieur de chez moi sont plutôt fins pour qu’ils ne soient pas détectables sous mes habits. La technologie ayant énormément progressé, les couches jetables sont fines et efficaces (enfin, pas tous 🙂 grâce au SAP (gel super absorbant). Les couches lavables, elles, n’en ont pas, et sont donc plus épaisses et moins discrètes.

Tout cela m’a conduit à essayer les couches lavables, chez moi, une nuit et pendant la journée du lendemain je n’avais pas à sortir.

 

Vidéo de mise en place d’une couche lavable

Pour ceux qui auraient besoin d’une vidéo pour bien comprendre ce que c’est, voici une vidéo. C’est une vidéo d’un bébé, mais les couches lavables pour adultes sont les mêmes.

 

Mon expérience des couches lavables

Une amie que je vois de temps en temps me parlait donc fait qu’elle avait essayé et adopté les couches lavables quand elle était chez elle et m’avait proposé à plusieurs reprises d’essayer. Rendez-vous fût donc pris un samedi où elle me remit un sac contenant tout le nécessaire (Merci copine).

Couche lavable
Couche lavable

Les 2 couches lavables qu’elle m’a prêté, sont dites tout en 1, c’est à dire que c’est l’équivalent d’un change complet. Ces couches intègrent à la fois une partie absorbante et une partie imperméable, elles sont donc très simples à utiliser.

C’est donc dès que je suis rentrée chez moi le vendredi soir que j’en ai mise une. Comme je le disais un peu plus haut, la mise en place est similaire à un change complet traditionnel, si ce n’est le type de fermeture : un gros velcro. Il existe aussi sur certaines couches lavables des boutons pressions.

Une fois la couche fixée, je dois reconnaître que la première impression est vraiment différente d’un change complet : c’est beaucoup plus volumineux, au point que cela m’a rappelé cette couche rose. En tout cas elle s’adapte bien à ma morphologie et est douce et agréable à porter.

Je vaque donc à mes occupations comme je le fais tous les soirs et au fur et à mesure, je sens que ma couche lavable se remplie (oui bon désolé) et qu’elle devient plus lourde. La sensation est différente, principalement l’humidité sur la peau.

Dans la soirée, juste avant d’aller me coucher, je me change pour la nuit et mets l’autre couche lavable que ma copine m’a donné. La 1ère est bien humide mais je n’ai pas eu de fuites. Dans cette couche que je mets pour la nuit, j’y ajoute un « booster » pour augmenter la capacité d’absorption. C’est donc avec une couche encore plus épaisse que je vais me coucher. Je suis plutôt sereine quant à son efficacité mais ce n’est pas très confortable.

Au matin, ma couche a bien fonctionné et à joué son rôle : pas de fuite ! Pour la journée je décide néanmoins de me changer pour un change complet traditionnel, de toute façon, je n’ai plus de couche lavable de propre.

Et c’est là le côté moins sympa des couches lavables : le lavage et le séchage ! Car bien évidemment avant de pouvoir réutiliser ces 2 couches, il y a un peu de travail ! Autant la machine à laver s’occupe du lavage et c’est rapide, autant le séchage est une autre affaire, c’est long ! Et c’est bien là selon moi le principal défaut ! Il faut avoir pas mal de couches lavables pour pouvoir faire un roulement.

 

Ma conclusion

C’est peut-être une question d’habitude mais pour l’instant, je n’aime pas trop. J’ai essayé plusieurs fois dans la semaine (jamais à l’extérieur) et je parviens pas à m’y faire. La sensation d’humidité sur la peau est très différente d’une couche jetable.

De plus le lavage et le séchage prennent trop de temps, mais pour ça, il faudrait peut-être avoir plus de couches lavables pour ne pouvoir le faire moins souvent. Cela impliquerait donc de stocker les couches sales le temps de les laver (quid de l’odeur ?) et ensuite avoir de la place pour les faire sécher en plus des lessives habituelles.

Voilà mon avis, quel est le votre ? Vous avez déjà essayé ?

 

Noémie

Je suis Noémie, une personne incontinente portant des couches pour adulte. Vous pouvez en savoir un peu plus sur moi en vous rendant sur la page "moi".

7 pensées sur “Couches lavables : je les ai essayées

  • 5 décembre 2017 à 17 h 30 min
    Permalink

    Coucou Noémie,

    Super content que tu sois de retour !
    J avais moi aussi envie d essayer mais vu ce que tu as écris , j ai un doute !!
    Cette sensation d humidité et cette épaisseur ….pas sur que ça me plaise!
    À bientôt
    Antoine

    Répondre
  • 6 décembre 2017 à 15 h 32 min
    Permalink

    Bonjour Antoine,

    Je ne sais pas si tu dois porter des couches 24/7, mais c’est aussi ce qui m’a freinée le plus car c’est le cas pour moi. Je pense que si je ne faisais que de l’énurésie nocturne j’aurais été plus enclin à en porter.

    Et ce n’est que mon avis hein… Libre à chacun de se faire le sien 😉

    Répondre
    • 6 décembre 2017 à 23 h 46 min
      Permalink

      Coucou,

      Hélas comme toi je dois aussi porter une couche en permanence . Et clairement , les changes modernes se font tellement oublier et sont suffisamment discrets que pour nous il faudrait encore mieux . Et force est de constater que cette solution apporte des tracas en plus que personnellement je ne peux assumer.
      Par contre , pour ne pas mourir idiot, je pense essayer . Plus qu à trouver quelqu un pour m en prêter !!!
      À bientôt
      Antoine

      Répondre
  • Ping :Culotte en plastique, j'ai testé pour vous (et moi) - Couche Adulte

  • 19 mars 2018 à 15 h 39 min
    Permalink

    En effet, beaucoup se disent « jetables » ou « lavables » d’un côté la jetable est pratique, mais pour certain elle a un prix, elle pollue plus, de l’autre côté, la lavable a aussi un prix, mais d’investissement de départ, elles sont plus « écologiques », quoique… Le lavage demande pas mal d’énergie électrique, de produit lessiviel, eau.
    Un investissement quand même conséquent au début, j’ai acheté, il y a pas long temps, une douzaine de couches à fermer avec des épingles et des « booster’s » prévus pour elles, la même quantité de culottes plastique sur un site américain. Au niveau absorption, elle ne sont pas la même que le jetable, et à équivalence, vous vous retrouvez avec une épaisseur aux fesses assez importante. Disons oui pour chez vous ou la nuit, Pour la journée si pas peur du volume quelle occasionne.

    Répondre
    • 20 mars 2018 à 8 h 20 min
      Permalink

      Fred dis tu serais ou je peux en trouver des couches lavable ? moi j’en ai trouvée sur Bed Wet mais je n’ai pas compris comment ça fonctionne et elles sont très chère quand même..

      Répondre
  • 20 mars 2018 à 10 h 25 min
    Permalink

    En effet Juliane, pas donné. Pour ce qui est de Bed Wet, il y a plusieurs types à ce que je peux voir :
    – Couche Snap-on – Aquanau… jour une « tout en 1 » (cette culotte est imperméable).
    – Culotte de nuit adulte… nuit une « tout en 1 » idem
    – Couche Lavable RAYAN : nécessaire d’y ajouter une culotte PUL, ou culotte en PVC
    – Couche Lavable LEO : idem
    http://www.sarahming.com en français pas mal de choix non plus, dont un ensemble de 12 « Pack de couches lavables adulte » pour 450 euros de S à 2XL. Quand on y regarde, en 3 ou 4 mois c’est amorti en terme de coût d’achat des jetables, par jour on est vite à 4-5 euros. Mais il faut y ajouter le lavage qui a un coût aussi. De même, Il faut « aimé » cette option prise, d’employer du lavable, avec ses avantages et ses inconvénients.
    Moi j’ai acheté chez http://www.changingtimesdiaperco.com
    les changes en tissu « Cloth Diaper – Pre-Fold – Adult »
    des culottes en pvc : « InControl Original Vinyl Pants »
    Pas oublier des épingles ou attaches.
    le site est américain donc en anglais, maison sérieuse, et content des produits.
    Je les utilisent pas souvent, sinon à la maison, parfois la nuit et parfois le w-e, car beaucoup plus encombrantes et visibles que des jetables. Sinon des sites de vente ils y en a pleins.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.